L’importante mise à jour de Google Maps

L’importante mise à jour de Google Maps

Google a fait une grande mise à jour de son Google Maps. L’utilisation de Google Maps par les entreprises devient payant mais cela reste gratuit pour les particuliers.  Aller, on vous explique tout sur cette grande mise à jour !

I – Qu’est-ce qu’une API ?

Pour comprendre le déroulé de l’article, il est important de revenir aux bases. Google Maps est un service de cartographie en ligne existant depuis 2006. Il met à disposition plusieurs produits pour les professionnels. Pour pouvoir être utilisé sur différents sites, il utilise une API.

En informatique, API est l’acronyme d’Application Programming Interface, que l’on traduit en français par interface de programmation applicative. L’API peut être résumée à une solution informatique qui permet à des applications de communiquer entre elles et de s’échanger mutuellement des services ou des données. Par exemple, les sites commerçants utilisent souvent un système de paiement extérieur comme Paypal en intégrant l’API de Paypal à leur site internet.

L’API est donc une solution qui permet à Google Maps de fonctionner sur n’importe quel site internet. C’est cette fonctionnalité qui a donc été mise à jour.

II – L’API de Google Maps

Leader dans le domaine, l’API de Google Maps est devenue incontournable pour bon nombre de site web qui l’utilisent pour calculer des itinéraires ou afficher des informations sur un lieu.

Avant la mise à jour du 16 Juillet 2018, les cartes pouvait se charger jusqu’à 25 000 fois par jour avant que cela devienne onéreux, c’est-à-dire qu’il pouvait y avoir 25 000 personnes par jour qui pouvaient consulter la carte. Désormais, le service reste gratuit dans une certaine limite. En effet, l’utilisation gratuite est en réalité un avoir mensuel de 200€ offert par Google. Cependant, le quota mensuel gratuit, ainsi que le tarif, varient en fonction des différents types de cartes.

Par exemple, si on prend le cas d’une carte statique (Cf III), elle a le droit à 28 000 affichages gratuits par mois, ce qui fait environ 1 000 visites par jour. Au-delà de ce nombre d’affichages gratuits, la tarification se fait par pack de 1 000 vues supplémentaires. Il faut savoir que les tarifs sont dégressifs : une fois la barre des 100 000 “appels ou requêtes” passée (sans compter le quota gratuit), les prix diminuent légèrement.

Mais ce qui est le plus important c’est que pour pouvoir utiliser une carte sur un site, il est désormais impératif de créer un compte dans la Google Console et de renseigner une carte bancaire dans la Google Console pour obtenir une clé Google Maps API (même pour les sites qui restent dans la tranche gratuite).

III – Que propose Google Maps ?

A. Les types de produits

Google Maps Platform propose trois types produits :

  • Maps : Création de cartes personnalisées et évolutives qui répondent aux besoins des utilisateurs avec des plans statiques et dynamiques, des images Street View et des vues à 360°. C’est le produit le plus utilisé par les utilisateurs.
  • Routes : C’est une création d’itinéraire pour indiquer aux utilisateurs le meilleur chemin vers leur destination grâce à des itinéraires précis et à des mises à jour en temps réel des conditions de trafic (cela sert donc par exemple pour les taxis).
  • Places : Ce sont des données détaillées sur plus de 100 millions de lieux. On peut y trouver des avis ou bien trouver des lieux spécifiques à partir d’un numéro de téléphone, d’une adresse, etc (cela sert donc par exemple aux sites touristiques).

B. Les différentes maps

Il existe plusieurs types de maps, la différence peut être très fine entre elles. C’est pourquoi il est important de tout comprendre.

Les cartes pour des applications mobiles : qu’elles soient statiques ou dynamiques (attention, cela ne concerne pas les sites web consultés depuis un mobile).
Tarif : Ce type de carte restera totalement gratuit (nombre de chargements illimité).

La carte embed : Il s’agit d’une simple intégration de la carte Google Maps sur un site internet. Cependant, l’utilisation est très limitée car la carte est immobile. On ne peut donc pas naviguer dessus.
Tarif : Ce type de carte reste totalement gratuit (nombre de chargements illimité).

La carte Embed Advanced : C’est l’intégration d’une carte Google plus élaborée utilisant le mode direction, Street View ou Search.
Tarif : Gratuite jusqu’à 14 000 chargements par mois après elle passe à 14$ pour 1 000 vues supplémentaires.

 

La carte statique : C’est le type de carte Google Maps le plus basique (et probablement le plus utilisé). On l’utilise souvent pour indiquer la localisation d’un magasin ou d’un siège social dans la rubrique contact d’un site web.
Tarif : Gratuite jusqu’à 100 000 chargements par mois et passe à 2$ pour 1 000 vues supplémentaires.

La carte dynamique : Il s’agit d’une carte aux fonctionnalités plus poussées et avec lesquels les utilisateurs peuvent interagir.
Tarif : Gratuite jusqu’à 28 000 affichages par mois, ensuite le prix passe à 7$ pour 1 000 vues supplémentaires.

La carte Street view : C’est une carte qui permet de naviguer virtuellement dans un panorama à 360°.
Tarifs :
– Street view statique : Jusqu’à 28 000 panoramas gratuits et 7$ pour 1 000 vues supplémentaires.
– Street view dynamique : Jusqu’à 14 000 panoramas et 14$ pour 1 000 vues supplémentaires.

IV – Le store locator

Le Store locator est spécifique puisqu’il regroupe plusieurs types de maps.
Par exemple :

  • Un clic sur un point géolocalisé  de la maps = une requête « places »
  • Une recherche de lieu dans la barre de recherche = une requête « autocomplete ou geocoding »
  • Un chargement de maps suite à une recherche = une requête Javascript API

 

V – Les différentes solutions

Il y a donc plusieurs solutions :
1. Conserver Google Maps et faire les démarches nécessaires* à la création du compte.
2. Changer de solution de localisation. Il en existe plusieurs mais qui ne sont pas aussi performantes que Google.
3. Ne rien faire (tout en sachant que vos maps et store locator seront désactivés).

 

Ce qu’il faut retenir :

A ce jour, Google annonce que l’utilisation des maps restera gratuite pour 99% des sites. Google offre environ 200€/mois, ce qui permet d’utiliser les maps librement sans être facturé. La tarification des maps dépend du trafic généré sur votre site et des requêtes effectuées sur les maps. Retrouvez la tarification des Google Maps ici : https://cloud.google.com/maps-platform/pricing/sheet/

*Pour rappel, si vous souhaitez conserver sur votre site des Google Maps (dans votre formulaire de contact et/ou dans un store locator), n’hésitez pas à prendre contact avec Digisanté. Nous ferons les démarches techniques nécessaires: création de compte Google Console, renseignement de vos coordonnées bancaires et réinstallation de la clé Google Maps API. Sans cette démarche, Google peut désactiver à tout moment les maps et le store locator de votre site.